Mohamed Lacete (sélectionneur des U20) fait le bilan de la coupe Arabe


Conforté récemment à son poste de sélectionneur de l'EN U20 par la DTN, Mohamed Lacete a rencontré la presse afin de faire le bilan de la coupe Arabe, lors de laquelle l'Algérie a atteint la finale en s'inclinant d'un but devant la formation U20 de l'Arabie Saoudite.


Mohamed LACETE a donc animé ce lundi matin, au siège de la Fédération algérienne de football à Dely Ibrahim, une conférence de presse au cours de laquelle il est revenu dans les détails sur le parcours des jeunes Verts lors de la Coupe Arabe qui a eu lieu en Egypte.


Le coach national s’est attardé sur plusieurs sujets, notamment la période de préparation de cette joute qui a été plutôt courte ; l’apport des joueurs évoluant à l’étranger en raison de l’arrêt des championnats de jeunes, qui auraient permis d’avoir davantage d’éléments compétitifs et aussi relater les autres conditions de déroulement de cette compétition. "L'autre objectif consiste à se qualifier pour la Coupe d'Afrique-2023 en Egypte. Conformément au programme que nous avons établi en prévision de cette échéance continentale, nous allons renforcer notre effectif composé actuellement de joueurs nés en 2003, par des joueurs moins âgés nés en 2004".


Lacete n’a pas omis de mettre en exergue le rôle des Académies, en particulier celle de la FAF de Khemis Miliana, qui a fourni l’une des révélations de cette Coupe Arabe des nations, à savoir OMAR Mohamed Rafik. Le sélectionneur national a expliqué pourquoi ce joueur était le seul représentant de cette structure, en raison de l’âge de ces jeunes (nés en 2004) qui seront, par contre, appelés à composer probablement l’ossature de la sélection lors des prochains Jeux Méditerranéens d’Oran en 2022.


Mohamed Lacete a répondu à toutes les questions des journalistes présents et a souhaité ardemment le retour des championnats de jeunes afin de permettre à ces derniers de poursuivre leur cursus de formation et de combler un tant soit peu le retard dû à la très longue période d’arrêt liée à la pandémie de la Covid-19 : "En dépit de la suspension des compétitions, cela ne nous a pas empêchés de réaliser un bon tournoi. Si les championnats de jeunes ne seront pas relancés, on n'aura rien à espérer des sélections de ces catégories, notamment de la part des joueurs locaux. Il est temps de redémarrer les championnats des jeunes catégories, car cela va faire du bien aux joueurs, sélections nationales et même à leurs clubs. Nous avons une liste élargie de 50 locaux, la reprise de la compétition va nous permettre de détecter d'autres joueurs et suivre ces 50 éléments". (Source : FAF et APS).