Rabah Bensafi, un formateur de qualité chez les espoirs de la JSK



Si la réserve de la JS Kabylie trône dans les équipes de tête cette saison (3ème au classement), elle le doit en grande partie à son entraineur-formateur Rabah Bensafi. Foot Algéria en a profité pour interroger ce dernier afin de mieux le connaitre. Entretien !


Rabah, Peut-on connaitre votre parcours depuis vos débuts ?


J'ai commencé en minimes à la JS Tadmait, ceci jusqu'en sénior. J'ai ensuite obtenu mon baccalauréat, j'ai de cette manière rejoint l'université d'Alger pour y faire mes études de sport. A ce moment-là, je me suis engagé avec le CM Belouizdad qui évoluait au niveau Honneur. Après 2005 j'ai joué avec l'US Kabylie de Tizi-Ouzou drivée par Mohamed Younsi comme entraineur, actuel DTS de la JSK. J'ai passé mon service militaire en jouant avec l'équipe militaire de la 8ème division blindée et en même temps l'équipe civile CRB Ras El Ma, de la wilaya de Bel-Abbès, au niveau Régional 3. Par la suite je suis allé à l'USMDBK avec qui je n'ai fait que la préparation d'avant-saison, ceci avant d'arrêter à cause d'une blessure aux ligaments croisés subie lors d'un match amical durant l'exercice 2008-2009.


Comment est venue cette passion afin de devenir entraineur ?


J'ai été joueur et je voulais être entraineur depuis un moment, d'ailleurs après l'obtention du baccalauréat j'ai choisi cette filière et j'ai pris de façon volontaire la spécialité football. Pour mes débuts dans le métier, j'étais encore joueur lorsque j'avais pris en main les Benjamins de l'Association Sportive des Travailleurs de Sonelgaz en 2003. Leur président était mon entraineur à la CMB, il m'a fait cette proposition que j'avais accepté avec un réel plaisir.


Avant la JSK, quelles équipes avez-vous entrainer ?


Pour vous les citer je commencerais donc par l'ASTS, qui est l'Association Sportive des Travailleurs de Sonelgaz, évoluant avec leurs poussins et benjamins durant les saisons 2003-2004 et 2004-2005. Il y a aussi eu l'équipe militaire de la 8ème division blindée en 2006-2007. Puis par la suite j'ai été le DTS et aussi l'entraineur des catégories U13, U14, U15, U17, U18 au sein de l'école de football de la JF Tadmait, ceci de 2008 à 2016.


Comment avez-vous atterri par la suite à la JSK ?


L'été 2016, la JSK cherchait des entraineurs diplômés, le coach des Espoirs m'a de cette manière proposé au DTS, qui était à ce moment Mounaïm Kharroubi. Celui-ci m'a contacté et m'a proposé de prendre la formation des U17 de la JS Kabylie. Je n'ai évidemment pas hésité le moindre instant afin d'accepter d'entraîner mon équipe de cœur !


Quel type d'entraineur êtes-vous avec vos joueurs ?


Je suis très exigeant, même avec les plus jeunes, tout en étant aussi proche des joueurs.


Vous réalisez un grand travail avec les espoirs, quel est votre objectif avec ces jeunes ?


Avant tout je tiens à indiquer que ce n'est pas seulement mon travail, mais celui de tout le groupe et aussi de tout le staff. Pour l'objectif général, je rappelle que l'on est dans de la formation donc le principal objectif est avant tout de faire progresser ces jeunes. Et, bien évidemment, pourquoi pas préparer quelques uns afin qu'ils montent avec les séniors, ceci afin de démontrer leur potentiel certain à plus haut niveau inch'Allah.


Propos recueillis par Farid A.