Farid Boulaya, le ticket gagnant


S'il y a bien un joueur qui se montre sous un bon jour actuellement sur les différents terrains du championnat de Ligue 1, c'est le meneur de jeu du FC Metz, Farid Boulaya.


Des récompenses qui ne passent pas inaperçues

Alors certes le football est un sport collectif, mais la forme individuelle est tout autant primordiale pour un joueur afin de pouvoir évoluer durant sa carrière. On ne peut pas dire que Farid Boulaya n'incarne pas cette théorie, en vue de ses dernières prestations. Le numéro 10 messin représente bien un chiffre qui veut dire beaucoup dans le monde du football, avec les qualités de technique, vision du jeu et intelligence de raisonnement qui le caractérisent. Ceci est aussi mis en application sur le terrain, le natif de Vitrolles enregistrant cette saison la bagatelle de 5 buts et 5 passes décisives, avec l'objectif certain de dépasser les 7 réalisations inscrites il y a deux saisons en Ligue 2 avec la formation mosellane.


De belles performances qui arrivent au bon moment

Et si Boulaya doit fêter ce jeudi son 28ème anniversaire, âge de la plénitude footballistique, il espérer l'honorer par une nouvelle sélection en équipe nationale, avec qui il est pour le moment un joker offensif pour Djamel Belmadi. Le fait d'avoir remporté le titre de meilleur joueur du mois de janvier, en plus de celui de "grenat du mois" et d'avoir rempilé dans le 11 type de la dernière journée de Ligue 1 par "L'équipe", en font naturellement un candidat de classe pour l'Algérie en vue des échéances du mois de mars. Passeur décisif lors du dernier match contre l'OGC Nice (1-2), pas étonnant alors de voir plusieurs clubs taper au portillon, comme l'intérêt logique porté par l'Olympique de Marseille lors du dernier mercato hivernal.




Par Farid A.