CHANT DU STADE : "CFIGH" (MO BEJAIA)



Le Mouloudia Olympique de Bejaia (MOB) est un club populaire situé à Bejaïa en Kabylie. Les "Crabes de la Soummam", comme on les surnomment, se distinguent par le grand nombre de leurs supporters (qui ne se limitent pas à la seule ville de Bejaia mais à toute la vallée de la Soummam alentour), leur ferveur peu commune et la qualité de leurs chants.


Chanson officielle en vidéos :




Génèse du chant :


CFIGH se présente comme un chant lyrique et populaire écrit en Tamazight Algérien, plus particulièrement en Kabyle, qui signifie "je me souviens".


Il dépeint l'amour que portent les "Mobistes" pour leur club, qui est tout particulièrement puissant et qui se transmet de père en fils ainsi que de génération en génération. "CFIGH" évoque la force de l'histoire d'un club révolutionnaire, qui a recensé 13 martyrs durant la guerre de libération nationale. Comme le veut la tradition kabyle, telle une terre ancestrale léguée de père en fils, le MO BEJAIA est un patrimoine qui ne se vend pas !


Traduction du chant :


JE ME SOUVIENS


Je me souviens du premier jour où mon père m'a conduit au stade de l'unité maghrébine/

Il m'a légué les valeurs de nos couleurs tachées du sang sacré de nos Martyrs /

Mon fils : ne l'abandonne pas, jamais !

il représente les racines de nos ancêtres, il ne se vend pas /


Mon cœur bat pour lui, il est en moi/

J'ai grandi avec mon très cher Mouloudia/J'ai donné ma parole aux miens/

Je n'abandonnerai jamais le précieux vert et noir/

La voie tracée est limpide, jamais je ne la changerai/

La parole de mon père sera transmise éternellement /


Les nouvelles générations se lèvent sur le chemin tracé par nos ancêtres/

Ils continuent le combat/

C'est évident, jamais ils ne ferons marche-arrière/

C'est un lien avec nos aïeux disparus/

Le MOB nous a été légué par nos ancêtres/ jamais il ne sera écrasé/

Si on décède, paix à nos âmes, prenez en soin/